Il s’agit d’une offre de post-doc dans l’équipe d’épidémiologie environnementale de l’Université de Grenoble. Le sujet de recherche porte sur les perturbateurs endocriniens et le méthylome placentaire. Ce post doc aurait une durée de 2 ans à partir de 2019.
Des compétences en biostatistiques sont attendues
Plus de détail : Post-doc Epidemio_biostat