L’Université de Genève et le Centre Universitaire d’informatique proposent un sujet de thèse portant sur le développement d’un modèle numérique permettant d’évaluer les expositions oculaires à la lumière du soleil et à la lumière artificielle.

Plus d’informations en pièce jointe ci-dessous.